Archives pour la catégorie pure data

Ump vs ps vs ump: blog automatique

///

J’ai continué à travailler sur mon script qui permet des échanges automatiques de textes entre les deux principaux partis politiques français. J’ai arrêté l’expérience basé sur les échanges de mail, je n’obtenais aucune réponse, de plus l’idée au delà du coté amusant n’étais pas très judicieuse, sans compter que ce travail n’avait aucune visibilité, à part pour les personnes recevant les mails.

Voici donc la deuxième version de ce travail. Le blog de Nicolas Sarkozy et celui de Ségolène Royale,créés pour l’occasion sont remis à jour automatiquement, une fois par jour avec un texte (extrait de discours, etc) récupéré sur le blog du parti opposé (Ainsi le blog de Sarkozy est alimenté avec des textes de Ségolène Royal et vice-versa ) .

L’idée derrière tout ça est que finalement le paysage politique français est désespérément plat, et il n’y a plus de réelles différences entre la droite et la gauche. Ainsi la droite pioche allègrement dans les idées et thèmes nauséabonds de l’extrême droite ( ce n’est pas nouveau, depuis le fameux « bruit et l’odeur » de Chirac ) . La gauche de son coté fait sienne des thèmes de campagnes typiquement frontiste (insécurité, nationalisme et j’en passe ) . On retrouve même Sarkozy citant du Marx !. La campagne électorale n’est plus une bataille d’idées, mais d’images (et ça ne date pas d’hier, voir à ce propos l’excellent documentaire de Depardon , 1974, une partie de campagne). Le discours des candidats est interchangeable, ce n’est presque pas choquant de retrouver le discours que l’on attendrait de l’un dans la bouche de l’autre.

J’ai amélioré mon script, ainsi, dès qu’il rencontre le mot Sarkozy dans un texte, il est remplacé par Royal (ump devient ps, droite devient gauche, etc) afin que l’illusion soit parfaite. J’ai aussi corrigé des problèmes liés aux accents et aux balises html qui apparaissaient dans le texte.

J’aime beaucoup le travail des yes men, et leur idée de correcteur de réalité, qui consiste en grossir le trait pour en faire ressortir de manière ironique tout l’aspect dérangeant. Et puis il y aussi leur pendant français, le site brave patrie (dire que des gens tombent dans le panneau ! ).

Le blog de Nicolas Sarkozy:


Le blog de Ségolène Royal:

///

ump vs ps vs ump: bilan provisoire

..
..
Cette performance sur le réseau, dont j’expliquais le fonctionnement ici, est toujours en cours. Le serveur qui envoie des mails automatiquement tourne depuis une dizaine de jours, et ce sans aucun plantage. Je pense que j’arrêterais l’expérience vers la fin avril, pour coïncider avec les élections. A part ça, je suis un peu déçu, car je n’ai reçu aucune réponse des intéressés, à l’exception des accusés de réception automatique d’un des destinataires ( c’est un peu le coup de l’arroseur arrosé ! ).



Comme je le redoutais, les mails ont sûrement atterri dans la poubelle à spam des destinataires. Tant pis, j’aurais au moins essayé de déclencher le débat, tout en leur renvoyant à la figure leur propre usage du fameux web 2.0… Une autre solution pour éviter cet écueil, aurait peut être été d’utiliser le nouveau service de google ( un poisson d’avril en réalité ! ) qui permet de transformer des courriels en vrai courrier postal. Ça serait amusant de faire crouler les bureaux de l’ump avec des centaines de lettres contenant des discours de Ségolène Royale (attention! ceci est un exemple donné à titre indicatif, je ne veux surtout pas prendre parti. ).

J’avais également une idée sur le même principe, un blog qui se remettrait à jour automatiquement en piochant de ci de la des textes et des contenus sur d’autres blogs choisis aléatoirement. Un « blogenstein« , en quelques sorte . J’ai d’ailleurs trouvé un lien intéressant, vers une équipe qui a créé un journal télévisé entièrement automatisé (voir ici ou la ). Ce projet me rappelle vaguement un vieux roman de Philip K Dick, La vérité avant-dernière.

///

ump vs ps vs ump (ou l’engraineur automatique )

Durant le dernier workshop avec Gonzague, j’ai travaillé sur cet engraineur informatique dont je parlais ici.
Il s’agit en gros d’un script php qui va chercher sur le blog d’un parti politique donné ( ump par exemple ), le dernier texte publié (en se servant du flux rss ) et qui l’envoie par mail à des responsables du parti politique opposé (ps par exemple). Un ordinateur à l’école sert de serveur et envoie automatiquement toute les huit heures une flopée de mails entre parti politique adverse, tout cela afin de foutre la merde (ou de favoriser le débat ?).


Le système fonctionne dans les deux sens, ainsi des élus ump reçoivent des mails envoyés par Ségolène Royale et contenant des extraits de son blog, tandis que des élus socialistes reçoivent des mails envoyés par Nicolas Sarkozy et contenant des extraits de son blog. J’ai soigneusement choisi mes victimes, qui reçoivent des mails avec une adresse d’expéditeur bidon ( genre segoleneroyaleathotmail.fr ) que j’ai créé pour l’occasion. J’attends ainsi avec impatience leurs réactions (insultes, assaut dialectique et idéologique, mépris?) que je ne manquerais pas de publier ici. J’ai décidé de jouer avec les deux partis et de retourner leur usage des technologies contre eux même. L’idée est également de créer une situation, une décontextualisation en quelques sorte, un peu comme pouvait l’être les détournements situationnistes.

///

Le cri du cac 40

//

Un extrait du flux sonore généré par le cac 40, enregistré cet après midi vers 15 heures :

Le son est certes encore un peu brut et j’ai pas mal d’améliorations à apporter pour que ce soit supportable plus de deux minutes d’affilés, même si je ne cherche pas forcément une esthétique qui se rapprocherait de mes vieilles merdouilles musicales.
J’ai du refaire entièrement le script qui va chercher les cours de la bourse sur la net, car le code de la page du Monde sur laquelle je me basais a changé.
//

Quelques images de l’ébauche de corps sans organes que j’ai présenté lors du bilan. Toutes les parties du corps ne sont pas encore fonctionnelles/ terminées. C’était la première fois que j’installais dans l’espace ce qui n’existait jusqu’à maintenant sous forme de programmes, dessins et idées.
L’un des écueils que j’ai rencontré était à propos du son de la bourse jugé par certaine personne trop abrupte et abrasif. Doit on essayer forcément dans une oeuvre de transformer le chaos du monde (en l’occurrence ici la bourse ) en une petite ritournelle organisée, esthétisante, voire inoffensive ?



L’autre problème semblait venir de l’utilisation de mes dessins générés aléatoirement à partir d’une base de donnée. Je me demande toujours si c’est une bonne idée de vouloir à tout prix imposer mon graphisme dans un ensemble de machines. D’autant que ce travail fait le grand écart entre différends statut d’images ( image tv, dessin traditionnel et graphisme processing se côtoient).



Sinon je réfléchi à une disposition dans l’espace plus balisé, pour permettre au spectateur lambda de mieux comprendre la circulation des flux. (ainsi le module qui produit le son de la bourse serait représenté sous forme d’un micro pointé en direction d’un écran affichant les cours de la bourse; même si ce dispositif n’a aucune utilité technique pour le fonctionnement de l’oeuvre, cela me semble amusant et plus compréhensible )