Archives pour la catégorie son

La chevauchée du CAC40 @ Futur en Seine 2013 / Le Centquatre



Du 13 au 16 Juin 2013, j’ai pu présenter une nouvelle version de La chevauchée du Cac 40 lors de Futur en Seine 2013 qui se tenait au Centquatre, à Paris. Dans les versions précédentes de cette performance, des musiciens expérimentées jouait une partition générée en temps réel à partir des fluctuations du cac40. Cette fois, les spectateurs étaient invités à essayer une variante, où, équipés d’une guitare issue du jeu Guitar Hero, ils devaient jouer une interprétation heavy metal (ou hard-rock si vous préférez ) de la bourse en suivant les symboles colorés apparaissant à l’écran.

L’algorithme générant la partition musicale était loin d’être au point et offrait un résultat à l’oreille… assez spécial. C’est décidé, la prochaine fois je travaillerais avec un compositeur.

 



Le projet a d’ailleurs évolué depuis l’idée de départ (permettre au gens de jouer de la musique directement sur leur portable ou tablette, à l’aide d’une application web en HTML5, et en suivant une partition sur un écran externe) qui s’est révélé impraticable à la fois pour des raisons techniques (jouer et synchroniser du son en HTML5 sur smartphone est actuellement aussi chiant qu’un film de Michael Haneke sous antidépresseurs ) et également en terme de gameplay et d’amusement (jouer de la musique sur un écran tactile, c’est vite lassant). J’ai donc préféré utiliser une guitare de Guitar Hero branchée sur mon programme Processing, celui-ci envoyant des signaux midi vers le logiciel Fruity Loops et son plugin Slayer, qui génère des bruit de guitares virtuelles tout à fait convaincantes.

 

Le projet tel que je l’avais conçu au départ, avec une interface HTML5 fonctionnant sur un smartphone ou une tablette.

Je trouve qu’il y a parfois une forte proximité entre l’exécution d’une partition musicale par un musicien et le joueur de jeu vidéo qui doit compléter un niveau d’un jeu de plateforme. Le jeu devient une partition, où chaque action doit être exécutée au bon moment, avec toutefois une certaine latence ou liberté que l’on pourrait comparer au style ou à de l’improvisation en musique. Le jeu et le concert, pris dans leur dimension de spectacle partagent par ailleurs un aspect performatif. Le jeu n’est plus une finalité et ne s’arrête pas à l’écran, mais englobe aussi les joueurs (cf. Johann Sebastian Joust), de la même manière qu’un concert n’est pas juste de la musique mais comprends aussi la performance des musiciens.

Dans cette vidéo où le classique Super Mario Bros est jouée par une intelligence artificielle, l’analogie entre la partition musicale et le jeu me paraît évidente. (évidemment, cette comparaison ne tient que sur des jeux avec un gameplay rigide, qui ne laissent que peu de choix au joueur ).

Sur le rapport performatif entre jeu (jouer au jeu) et musique (jouer une partition ), il y a aussi ce projet de Riley Harmon, Show me how (not ) to fight, où des musiciens jouent à partir d’une partition générée par les actions des joueurs du jeu vidéo Counter Strike.

 

Je peux enfin allier mes deux passions: le métal sataniste et le trading à haute fréquence.

Futur en Seine fut par ailleurs pour moi l’occasion d’une discussion avec un critique d’art numérique auto-proclamé, qui m’assura que l’art numérique ne pouvait être que génératif (ah bon ? ) et construit avec du code (vraiment ?). Il m’expliqua également avec une autorité que lui devait le hasard d’être (beaucoup ) plus âgé que moi, que le jeu vidéo, cet infâme gadget débilitant pour enfant, et que c’était tout de même mieux de notre temps quand on jouait dans le caniveau avec des cailloux et des bâtons, bref, que le jeu vidéo n’était pas digne d’être accoquiné à un art numérique si pur. Passons sur le fait que l’art génératif est une catégorie de l’art numérique qui souffle, facilement, ses 40 bougies (souvenez vous de Vera Molnar ou de Manfred Mohr ), que l’art numérique ne sous entend pas forcément la manipulation du code et enfin que le jeu vidéo a suffisamment de similitudes avec ce dernier et de richesses pour être digne d’intérêt et comparé à l’art numérique, voir peut-être prétendre au statut d’art numérique lui-même. Habituellement, j’essaie de me tenir à l’écart des traditionnelles discussions stérile à propos de ce qui relève ou non de l’art, mais je crois que je suis fatigué par le mépris à l’encontre de ce médium.

 

BONUS

Télécharge gratuitement* tes stickers du « Death Recession Tour 2013  » à imprimer toi-même  en cliquant sur l’image ci-dessous !!!

* Offre soumise à condition dans la limite d’un sticker par utilisateur. Cette offre à reçu le label Pur ®© délivrée par Hadopi.

La rhétorique peut casser des briques | Rhetoric can break bricks

///

Jouer à La rhétorique peut casser des briques (Chrome uniquement)

28/11/2014: Le jeu utilisait l’API Google Speech, qui est devenue payante. Dans l’attente d’une solution de reconnaissance vocale dans le navigateur 100% gratuite et open-source, cette version du jeu est indisponible. 

//

La rhétorique peut casser des briques est une version de Tetris où vous pouvez utiliser des commandes vocales pour diriger les pièces. Les commandes basiques sont Gauche, Droite, Tourne et Tombe. Vous pouvez également essayer avec des phrases, des synonymes, des antonymes ou bien encore avec toutes sortes de figures de style.

//

rhetoric can break bricks

//

Liste complète des commandes:

Afficher »

gauche , ps ,  sfio , socialiste, pas droite , non droite , a gauche, à gauche , Mitterrand , Hollande , François Mitterrand , François Hollande , aller à gauche , allez à gauche , diriger à gauche , socialisme , communisme , communiste , direction gauche , va à gauche , bâbord , sénestre , ouest, droite , ump , rpr , pas gauche , non gauche , diriger à droite , a droite , à droite , direction droite , Chirac , Sarkozy , Jacques Chirac , Nicolas Sarkozy , aller à droite , allez à droite , va à droite , tribord , est , néolibéral , Margaret Thatcher , tourne , rotation , tourner , pivoter , retourner , tourne toi , retourne toi , pivote , orbite , tournoyer , mouvoir , tournebouler , tournicoter ,tournoiement , barrell roll , do a barrell roll , 360 , 360 degrés , boucle , retournement tombe , tomber , chute , chuter , aller en bas , s’écrouler , descendre , en bas ,dégringoler , choir , crash , icare , sud , plonger , plonge

Le jeu a été réalisé avec Processing.js et utilise la Web Speech API qui est supportée depuis la version 25 de Google Chrome.

________________________________________________________________

//

 

Play to Rhetoric can break bricks (Chrome only)

 

Rhetoric can break bricks is a version of Tetris where you can use speech commands to move pieces. Basic commands are Left, Right, Turn and Fall. You can also try with sentences, synonyms, antonyms, or figures of speech.

//

rhetoric can break bricks

 

Complete list of commands:

Show »

left , left-wing , socialist , socialism , not right , libertarian , communist , communism ,
leftism , François Hollande , go left , go to left , sinister , sinistral , left-hand , 9 o’clock , west , larboard , right , right-wing , rpr , not left , thatcher , Reagan , Ronald Reagan , Georges Bush , not wrong , go right , neoliberal , go to right , east , 3 o’clock , starboard , Margaret Thatcher , turn , rotation , rotate , twirl , swerve , spin , steer , complete rotation , barrell roll , do a barrell roll , 360 , 360 degrees , tack , loop , turnover 
fall , drop , descend , come down , go down , plunge , crash , icare , south

 

This game is made with Processing.js and use the Web Speech API supported since revision 25 of Google Chrome.

//

rhetoric can break bricks////

La chevauchée du CAC 40 @ Obs/IN 2011 Arles

///

///

 

La Chevauchée du CAC 40 est une performance où des musiciens jouent en se basant sur une partition générée en temps réel par les fluctuations de la bourse. Cette version était interprétée par les professeurs et les élèves du conservatoire de musique d’Arles.

///

La chevauchée du Cac 40 @ Victor Vasarely hatása

//
La chevauchée du Cac 40 est une pièce où des musiciens jouent une interprétation de la bourse (en l’occurence, ici, le cac 40) en se basant sur un logiciel qui génère une partition créée à partir des fluctuations des marchés financiers.

Cette version a été jouée à Pécs, en Hongrie, avec de talentueux musiciens locaux, à l’occasion de l’exposition Victor Vasarely hatása (influence de Victor Vasarely ) qui se tenait à la galerie d’Art Moderne Hongrois du Musée Janus Pannonius.

//

La chevauchée du Cac 40 @ Pécs, Hongrie by florentdeloison

//

Conception, programmation: Florent Deloison

Composition: Julie Serre

Piano, improvisation: Attila Garamvölgyi

Flûte: Jozsa Cseuge

//

//

La chevauchée du cac 40 @ Sons de plateaux #4

///

La chevauchée du Cac 40 est une pièce musicale où deux musiciennes, une guitariste et une flûtiste interprètent une partition générée en temps réel par les fluctuations de la bourse. Les marchés financiers font ici office de robinets,c’est un matériau qui va alimenter et modeler la pièce. Au fur et à mesure que le cours de la bourse évolue, de nouvelles notes apparaissent sur la partition. Il s’agit de faire se rencontrer et coïncider différents espace et échelles de temps. Le temps et l’espace de la bourse, celui du flux (sur internet), celui de la notation musicale et enfin, celui de l’exécution par des musiciens sur une scène.

Conception, programmation: Florent Deloison
Composition, guitare: Julie Serre
Flute: Flore Gilliot

Vidéo-documentation: Pierre-Loup Carmichael

///