Archives pour la catégorie wii

A propos de Sim Sarkozy, du « casse toi pauvre con » et de la notion de simulation.

//////////////

Après le fameux non-évènement que représente la démonstration vulgaire effectuée par notre cher président lors du dernier salon de l’agriculture, j’avais très envie d’adapter cet épisode sous forme de jeu vidéo. La notion de simulation est bien évidemment ici ironique; La simulation, dans sa tentative de recréer exactement tous les aspects de la réalité, oublie un paramètre important: la vraie vie réelle est ennuyeuse à 80% (manger, faire caca, regarder Derrick, etc ). Vouloir recréer un morceau de réalité dans un jeu tient du leurre. Ça reste factice. Ou alors il faudra resserrer le cadre et supprimer l’anecdotique.

L’idée de créer un jeu basé uniquement sur un élément ennuyeux de la vrai vie (serrer des mains et parler à ses électeurs ) me semblait assez crétine pour devenir intéressante (un peu comme dans le jeu Desert bus, ou le joueur doit traverser en temps réel et en bus le désert du Nevada. Passionnant!). La simulation, dans sa tentative vaine de recréer le fonctionnement d’un système, s’appuie toujours sur des paramètres. Je me demandais sur quoi pouvais bien tenir la popularité (et de par le fait la pérennité ) d’un président. C’est pourquoi on visualise dans le jeu sous forme de jauge, les sondages, la santé du président, le pouvoir d’achat, et la « puissance » de son serrage de main. Bien sur dans le monde réel, il y a beaucoup plus de paramètres qui rentrent en jeu, mais -hé- ça reste une simulation.

Musiques utilisées dans le jeu:

Gheorghe Zamfir et Vladimir Cosma : sirba (le grand blond avec une chaussure noire )
Hajime Hirasawa : corneria
Devo : mongoloid

Plus d’infos sur le jeu ici (ou plus bas…)

////

Sim Sarkozy: "casse toi pauvre con" edition

Sim Sarkozy est une simulation ou vous incarnez le président lors de sa visite au salon de l’agriculture. Serrez des mains pour remonter votre cote de popularité dans les sondages, mais gare au mécontentement populaire, à la fatigue, aux réponses trop vulgaires et autres imprévus qui pourrait bien écourter votre séjour à l’élysée.

CONFIGURATION REQUISE:

-java version 1.5 minimum installé

CONFIGURATION RECOMMANDE:

-Une wiimote + clé bluetooth
-Glove pie et Bluesoleil installé
-Le dernier album de Carla Bruni.

Sim Sarkozy se joue au clavier ou avec la wiimote.
Le jeu est prévu pour fonctionner de manière optimale sous windows, le jeu fonctionne sous linux (testé) et sous mac (enfin je pense…), mais la wiimote n’est pas prise en charge.

Bluesoleil peut etre téléchargé ici:
http://www.bluesoleil.com/download/download.asp?resoure=bluesoleil_5_for32_en

glovepie peut etre récupéré à cette adresse:
http://carl.kenner.googlepages.com/glovepie_download

Pour configurer la wiimote:
(plus d’infos ici: http://www.clubic.com/article-73032-1-piloter-ordinateur-wiimote-telecommande.html )

Une fois les deux logiciels installés, ouvrez Bluesoleil, et cliquez sur le soleil orange, puis martelez frénétiquement les touches « 1 » et « 2 » de votre wiimote (les leds bleues doivent clignoter); une fois que la wiimote est reconnue par bluesoleil (une icone doit apparaitre), clic droit sur l’icone de la souris au dessus du soleil (« service HID ») et choissisez « connexion ». Si ça ne marche pas, réessayez plusieurs fois, car Bluesoleil est plutot capricieux.

Ouvrez ensuite glovepie,puis lancez le fichier « wii_sim_sarkozy.pie » qui se trouve dans le dossier « wii » ; appuyez sur le bouton « run » ;
il ne vous reste plus qu’a lancer le jeu en cliquant sur sim_sarkozy.exe.

Commande clavier:
flèches directionnelles > déplacements
flèche haut et bas > à marteler frénétiquement lors du serrage de main
entrée, retour > confirmer, parler à un personnage, passer les menus

Commande wiimote:
croix directionnelle > déplacements
agiter la wiimote de haut en bas > serrer la main
boutton « a »> confirmer, parler à un personnage, passer les menus

Il y a quatre paramètres importants à gérer dans Sim Sarkozy:
La barre stamina qui détermine le succès de votre serrage de main (pour cela il faut marteler les touches haut/bas du clavier ou secouer la wiimote ); La barre de pouvoir d’achat (qui descend inexorablement ); La barre de sondage (si elle atteint zéro, c’est le game over assuré…) et la barre de santé (du président ).

——————-

Sim Sarkozy is a simulation where you play the role of the president during his visit to the show of agriculture. Shake hands to raise your popularity in the polls, but discontent , fatigue, vulgar answers and other contingencies may shorten your stay at the élysée.

SYSTEM REQUIREMENTS

minimum requirements:
-java version 1.5 minimum installed

recommended:
-wiimote + bluetooth key
-Glove pie and Bluesoleil installed
-new Carla Bruni album.

You can download Bluesoleil here:
http://www.bluesoleil.com/download/download.asp?resoure=bluesoleil_5_for32_en

and Glovepie here:
http://carl.kenner.googlepages.com/glovepie_download

In Bluesoleil click on the yellow sun while synchronizing the wiimote (push 1 and 2 button together); Then click on the hid icon and choose « connect »
Open the file « wii_sim_sarkozy.pie » in Glovepie and push the « run » button.

KEYBOARD:
arrow key > move character
up, down > press quick during the « shake hand » mini game
enter, return > confirm, speak with NPC

WIIMOTE:
directional key > déplacements
shake wiimote > shake hand
« a » button> confirm, speak with NPC

////

Le cri de la wiimote

///
///

J’ai retrouvé dans les tréfonds de mon disque dur cette vidéo, réalisée l’année dernière pendant un workshop avec Ricardo et Gonzagues. Il s’agit d’une petite démo ou la manette wiimote est utilisée pour générer du son dans pure data. Les données de la wiimote sont envoyées dans bluesoleil (au fait, la dernière version du dit bluesoleil fonctionne parfaitement avec la wiimote…) puis transférées dans glovepie, ou un script envoie les données de la manette (accélération, rotation, etc) vers Pure Data via osc (il s’agit du même système que j’ai utilisé dans crs simulator).

Mais tout ça ne fait pas un projet à part entière: Le son n’est pas très intéressant (à part pour les fans d’ultrasons, ça doit exister ) et ce genre de bidouilles/ acrobaties a déjà été effectué par pas mal de monde.

A propos de CRS Simulator (simulateur de dialogue social )

////

Avec CRS simulator, je voulais parodier les jeux d’arcades des années 90, dans le style de final fight ou street of rage, tous ces jeux qui proposaient une vision réactionnaire du monde. Les scénarios de ce genre de jeu, souvent calqués sur les séries B cinéma de la même époque proposaient au joueur d’incarner un héros propre sur lui, qui se battait contre des punks, hippies, bref toutes sortes de personnes qui pouvait mettre en péril la vision lisse de l’american way of life. Je trouvais amusant de transposer les codes et schémas binaires de ce genre de jeu dans l’actualité: la droite arrogante qui expulse, méprise la culture, veut imposer des tests adn à tous va,etc .

L’idée d’utiliser la wiimote venait aussi de cette volonté de pervertir les codes du jeu vidéo. Je trouve que la wii, est une console géniale pour ce qui est du concept et de la partie technique, mais les jeux sont horriblement ennuyeux et classique. Oh! Un jeu de tennis! Ah! Un jeu de bowling. Bientôt un jeu de footing ? Stop! Quitte à proposer une machine innovante, Nintendo aurait du concevoir des jeux du même acabit . Malheureusement le marketing formate tout. J’aurais tellement voulu jouer à un jeu de crucifixion ou à un jeu de celui-qui-pisse-le-plus-loin avec la manette wii..

La wiimote (manette wii ) est vraiment intéressante car elle demande une implication supplémentaire au joueur, il faut exécuter le mouvement réel, et non plus appuyer sur un bouton pour influer sur le jeu. Cette implication du joueur m’intéresse sur un jeu aussi politiquement marqué que Crs Simulator. Pour gagner, le joueur doit mettre en application la politique du gouvernement en tabassant métaphoriquement (dans le jeu) et littéralement (avec la wiimote) les ennemis/opposants de cette politique (un peu comme les méchants dans street of rage).

Ce jeu s’inscrit ainsi dans la droite lignée du simulateur de reportage TF1; le spectateur-joueur se trouve pris au piège au sein d’une machine médiatique qui singe la réalité de manière outrancière et le met face à ses propres valeurs .

On peut se demander si le jeu vidéo est un art (mineur) ou simplement une industrie. Peut être les deux à la fois ? Le jeu vidéo peut être utilisé comme un médium grand public, en l’occurrence ici, pour me moquer et cracher sur la politique du gouvernement. J’aime bien le détournement du jeu vidéo qu’on fait les types à l’origine du bushgame, hilarant et très instructif sur le fonctionnement de l’économie américaine, ou bien les italiens de molle industria avec leur jeux de gestion sur mac donalds (astuces: pour gagner, il faut corrompre des diététiciens et planter plein de champs d’ogm! ) ou sur le Vatican.

///

CRS simulator

////
Crs simulator est un programme qui m’a occupé une bonne partie des vacances.
Dans ce jeu satirique, vous incarnez un CRS;
Tabassage de sans papiers, cassage de gueule de syndicalistes et autres intermittents, tous les moyens sont bon pour être félicité par le chef Sarkozy.

Télécharger la version windows

Télécharger la version Mac


Télécharger la version Linux

Crs simulator se joue au clavier ou avec la wiimote.
Le jeu est prévu pour fonctionner de manière optimale sous windows, le jeu fonctionne sous linux (testé) et sous mac (enfin je pense…), mais la wiimote n’est pas prise en charge.

Pour faire fonctionner le jeu, vous devez avoir Java (version 1.4 minimum) installé sur votre ordinateur et si vous voulez jouer avec la wiimote, il vous faudra avoir: une wiimote (!),une clé bluetooth, bluesoleil, et glovepie.
Bluesoleil peut être téléchargé ici.

glovepie peut être récupéré à cette adresse.

Une fois les deux logiciels installés, ouvrez Bluesoleil, et cliquez sur le soleil orange, puis martelez frénétiquement les touches « 1 » et « 2 » de votre wiimote (les leds bleues doivent clignoter); une fois que la wiimote est reconnue par bluesoleil (une icône doit apparaître), clic droit sur l’icône de la souris au dessus du soleil (« service HID ») et choissisez « connexion ». Si ça ne marche pas, réessayez plusieurs fois, car Bluesoleil est plutôt capricieux.

Ouvrez ensuite glovepie,puis lancez le fichier « oscwii.pie » qui se trouve dans le dossier « wii » ; appuyez sur le bouton « run » ;
il ne vous reste plus qu’a lancer le jeu en cliquant sur crs_simulator.exe.

Commande clavier:
flèches directionnelles > déplacements
ctrl, a > donner un coup de matraque
entrée, a > passer les menus

Commande wiimote:
croix directionnelle > déplacements
donner un coup de haut en bas avec la wiimote > donner un coup de matraque
boutton « a »> passer les menus

(je ne suis pas responsable si vous cassez votre télé lcd hd ready ou le crane de mamie avec votre wiimote !)

//////////