Voici la forme que pourrait revetir ce « corps sans organes médiatique ».
Il s’agit d’un ensemble de machines traversées par des flux médiatiques (images télé et cours de la bourse ) . Ces machines coupent les flux, les digèrent pour les transformer en images et en sons de l’inconscient. Toutes les informations qui ne sont pas digéré sont rejetés sous forme de sang. Ce corps aveugle et sourd à son environnement immédiat (il n’a aucune interaction avec le spectateur ) est pourtant soumis aux soubressaults des médias et de l’économie.

//

Laisser un commentaire